zapatosardientes

14 juin 2006

24 heures du Swing Monsegur (33) 30 juin à 2 juillet 06

Du 30 juin au 2 juillet 06 (17 ème édition du festival)

un colloque Jazz **(le vendredi à partir de 10 heures au Cinéma Eden)

  une trentaine de groupes, 7 lieux de concerts dont trois seulement sont payants (Halles et Tilleuls), 5 lieux d'animations, 4 scènes

le stage jazz de 5 jours au collège-Jazz

l'atelier danse Jazz (18h 30 initiation ouverte à tout public cinéma Eden)

les élèves de l'université Bordeaux III

des grandes vedettes du Jazz

des formations et orchestres régionaux et internationaux

un concert boogie créé en exclusivité pour Monségur

Restauration possible sur site

Infos : 05.56.61.67.54

programme complet du festival

-

Extraits du "mot du maire-sénateur" B. Dussaut:

Cette 17 ème édition voit la création d'un nouveau lieu d'animations, près des écoles, avec de jeunes groupes locaux et internationaux dont nos collégiens qui ont pu s'entrainer tout à loisir dans l'auditorium de leur nouveau collège.

Cette année, nous débutons le festival avec du 100% féminin, que ce soit avec les New Spirit, le groupe gospel, qu'avec la diva du jazz américain: Dianes Reeves. Elle a reçu il y a peu un Grammy Award et est reconnue aujourd'hui mondialement. De quoi en,flammer les esprits et les corps.

Je vous souhaite à tous de la bonne humeur, avec de la musique plein les oreilles, et du rythme plein les orteils.

-

Organisation OMCL et ses nombreux bénévoles

sous l'égide de Scènes d'été en Gironde-Conseil Général

^^^^^
^^

(NDLR carnetspi : un beau festival, dans une ambiance décontractée, dans la douceur et le savoir-vivre du Sud-Ouest, un public très proche des artistes, des prix de concert très abordables, un grand nombre de concerts d'accès gratuit dans la bastide, une ambiance "swing" qui permet d'exercer librement des talents de danseur, une nuit de "boeuf" qui permet aux artistes et amateurs d'oeuvrer ensemble, une soirée réservée au jazz vocal.
Un rendez-vous très apprécié des amoureux du jazz!)

^^^^^
^^

L'avis et le compte-rendu de Zapatosardientes:

Des échos (populaires) de cette très belle 17 ème édition, où, doit-on l'imputer à la canicule ou au "Mondial? l'on ne vit, à regret, à l'exception des prestations programmées,  que quelques trop rares  improvisations de danseurs amateurs jazz, swing ou antillais lors des animations gratuites sur les places ou dans les rues...

P.S: Le stage avec Marie-Hélène Plassan, vaut le détour (désolée, pas d'images! on ne peut à la fois pratiquer et filmer ou photographier et mon époux était consigné pour l'animation ailleurs, donc pas d'"échos", venez une autre année découvrir avec elle la danse jazz!)

(En préparation: D'autres échos de ce festival extraordinaire: 17 ème édition, et rétrospective éditions précédentes en octobre au retour d'estive. En particulier photos et clips de danses...populaires dans les rues et places à cette occasion et prestation d'élèves de Bordeaux III et des classes Jazz)

^^^^^
^^

Le colloque avait pour thème: Jazz et danse

**Ce colloque fait suite aux journées de recherches sur « l’apprentissage du jazz » (2002) et « jazz et improvisation » (2004)
Le jazz aurait été inventé dans une salle de bal de la Nouvelle Orléans, par Buddy Bolden, en 1894. Que cela soit une légende ou un fait, il est certain que le lien entre jazz et danse provient des origines. Ce colloque a pour objet de présenter l’histoire de cette symbiose en explorant les particularités des danses liées à la musique jazz. Aussi cette journée fait-elle une large place aux historiens, aux documents filmés, aux témoins vivants de cette histoire.
Nous avons aussi invité danseuses et danseurs spécialistes afin de mettre en lumière la danse actuelle du jazz. Peut-on encore parler de « danse jazz » ? Que désigne ce terme ?
Le colloque ayant pour titre « jazz et danse », nous voulons donc particulièrement interroger le lien existant entre musique jazz et danse, tout en mesurant la notion de « danse jazz », telle qu’elle se pratique de nos jours.

De 9 H 45 à 11 H 30

Jazz et danse : les racines historiques

Animateur : Olivier Ménicot
Danseur, pédagogue.
Jazz roots et Lindy Hop (Paris).

Bernard Rémy
Cinémathèque de la danse.
Film : « Danse Jazz » et commentaires.

De 11 H 30 à 12 H 30

La danse Be Bop

Jano Merry

Danseur,
Créateur de la danse Be-Bop,

Pierre Maury,
Be-bop, Lindy hop, Charleston.
Rock’n swing club. Centre Arts Vivants (Paris).
14 H à 14 H 30

La Tap Dance

Leela Petronio
Danseuse, chorégraphe, enseignante.
Cie. Hip Tap Project (Paris).

Soraya Bénac
Danseuse, professeure de claquettes.

14 H 30 à 15 H 45

Table ronde : Musique jazz et danse

Animatrice : Virginie Garandeau
Auteure, professeure histoire de la danse.
D.E. danse jazz et contemporaine.

Christophe Appril
Université Sophia Antipolis de Nice,
Département danse.

Christian Béthune
Philosophe, auteur, critique.
Directeur de recherche en art.

Leela Petronio
(voir ci-dessus).

François Mary
Contrebassiste, bassiste.
Black Market. François Mary Quintet.

Leila Bénac
Professeure danse jazz et claquettes.
Cie. de claquettes Du soleil dans les pieds.

16 H 15 à 17 H 30

Table ronde : Evolution et place de la danse jazz de nos jours

Animateur : Christian Béthune.
(voir ci-dessus).

Virginie Garandeau
(voir ci-dessus).

Marie-Hélène Plassan
Danseuse, chorégraphe, D.E. danse jazz,
Intervenante danse en milieu scolaire

Maxime Kotingan
"Maxime aux platines". Danseur Lindy Hop.
Spécialiste animations swing.

Pierre Maury
(voir ci-dessus).

Olivier Ménicot
(voir ci-dessus).

Jean Szlamovicz
Revue Jazz Hot.
Auteur, critique de jazz.

source du programme du colloque


Suppléments sur le festival, Monségur, et la classe Jazz du collège Eléonor de Provence

Le festival Jazz: 24h du Swing

Organisé par l'Office Monségurais de la Culture et des Loisirs, le festival Les 24 Heures du Swing de Monségur rassemble chaque année plus de 12 000 passionnés de jazz. Au fil du temps, cette manifestation est devenue l'un des événements culturels clefs de l'été en Aquitaine…
Monségur fête sa 17ème édition au rythme du gospel, New Orleans, blues, pop, latino-américain, jazz vocal et swing et tournera ainsi les pages de l'histoire du jazz... C'est plus d'une cinquantaine de concerts (dont la majorité gratuits), 25 groupes et plus de 125 musiciens venus des Etats-Unis, Grande-Bretagne, Irlande, République Tchèque, Suède… qui se relaieront sur les 4 scènes installées dans la ville mais aussi dans les différents lieux accessibles à tous dans le cadre du festival Off (Arcades, bars…).
Un esprit très jazz où se mêlent partage, création et improvisation.
Les 24 heures du Swing sont avant tout un lieu d'échange, de partage, de sensibilisation à la création.

Découvrir:
La bastide de Monségur… une ville à la
campagne

Monségur figure parmi les 9 bastides de la Gironde.
Bastide du XIIIe siècle, Monségur, "mont où on est en sécurité" porte bien son nom. Du haut de l'éperon rocheux, le regard embrasse la vallée du Dropt et le plateau de l'Entre-deux-Mers.

source

Monségur :Bastide du 13e siècle, magnifique halle du 19e, Maisons à pans de bois, Eglise gothique, Musée Archéologique, chemin de ronde dominant le Dropt.

source

Les premières classes-Jazz au collège:

Photos et renseignements

Vidéo des premières classes Jazz (ram)

L'atelier Jazz toute l'année ouvert à tous musiciens

Renseignements


Renseignements divers: programme des concerts payants, rensergnements sur les groupes et artistes

Ces renseignements proviennent du site officiel du festival,et  du dossier Le Républicain n° 3181 du 22 juin 06,  le festival passé, vous pouvez donc les retrouver ici lorsqu'ils auront été effacés du site pour d'autres actualités.

Concerts payants:(réservations recommandées)


Vendredi 30 juin à 21h00
Sous la Halle:

NEW SPIRIT
et
  DIANNE REEVES

Samedi 1er juillet à 00h00
Place des Tilleuls:

RONALD BAKER QUINTET

Samedi 1er juillet à 21h00
Sous la Halle:

MICHEL PASTRE QUARTET
et
INTERNATIONAL BOOGIE NIGHT
(concert en création pour Monségur)

Samedi 1er juillet à 22h00
Place des Tileuls

BELTUNER

Dimanche 2 juillet à 16h00
Place des Tilleuls:

THE REAL FOLK BLUES SESSION featuring KENNY WAYNES
et
RAY GELATO AND HIS GIANTS ORCHESTRA

GRATUIT

Dimanche Messe Gospel à 11h
Eglise

Pearl of Tears (quatuor vocal)

Dimanche
Rue Barbe

14h 30
Pearl of tears (émotion garantie)

Pour tous les autres groupes, concerts, animations gratuite consulter
le programme sur le site officiel

^^^^
^^

les autres groupes programmés:

  • Les CHEMISES RED ( new orleans, dixie, be-bop, au service de la Parade et de l'animation du café Monseg')

  • TEDDY COSTA (boogie grande époque)

  • AHMET GULBAY TRIO  (anime la "jam session" restau des Colonnes)
  • AIRTISS (impro, compositions funk et groove)
  • JULIEN BRUNETAUD (voir boogie nigth plus bas)
  • ARISTOFAN (new orleans grands standars)
  • Fred DUPIN & New Bumpers (new orleans, arrangements personnalisés)
    DIXIELAND Jazz Band
  • ENTRE 2 SONS (musiciens provenant d'écoles de musique locales, musique film, jazz baroque, variétés, standars)
  • PULSE EN BASTIDE (orchestre de la bastide voisine SAuveterre de Guyenne)
  • CLASSE JAZZ du collège Eléonor de Provence
  • STAGE JAZZ
  • UNIVERSITE de BDX III (élèves section jazz)
  • MLADY TYNISTSKY (musiciens universitaires slaves -standars et jazz moderne)

  • Roots, ska (jazz, reggae, R&B, musiques latines et de l'est)

  • TAKE 3 (trio virtuose du swing- mise en scène, fantaisie, humour)

  • B - MARKA GROUPE  (réunionnais, danse chaude)

  • LYDIA FILIPOVIC (quintet, de l'âme slave à l'exubérance méditerannéenne, une voix de velour, raffinée)

  • ALDADI TRIO (jazz moserne, bossa, un trio explosif)

  • STEPHAN MAZURIER TRIO (bossa, swing, salsa, standards revisités, trois grands talents conjugués!!!)

  • MANGUI DEM TAF TAF (ethno jazz)

  • YAM (sweetees reggae and roots)

  • CURCUMA (musique latine, afro, des îles)

  • GROOV GRAVE GANG

  • TRAIN'S TONE

---------------------------

Artistes programmés en concerts payants:


Dianne Reeves est aujourd’hui à l’apogée de son art. Elle est reconnue internationalement comme une des plus grandes chanteuses du moment. Rarement la presse aura été aussi élogieuse : «Dianne l’enchanteresse», « Une voix comme il y en a juste une quinzaine par siècle», «Digne héritière des grandes vocalistes du passé», «Une voix unique et un répertoire sans limites», «La chanteuse que l’on attendait et que l’on n’osait plus espérer»...
Née à Detroit, Dianne a grandi à Denver où elle vit aujourd’hui. C’est Clark Terry qui la remarque dès le début de sa carrière. Elle travaille par la suite avec le trompettiste alors qu’elle est encore au lycée.

Dianne réalise son premier album en 1982 avec Welcome To My Love sur le label West Coast, Palo Alto Jazz, puis en 1985, l’album For Every Heart. Elle débute sur le label Blue Note en 1987 avec Dianne Reeves, dont le titre Better Days s’avèrera être un hit. Pendant toute sa carrière sur Blue Note, Dianne est toujours allée de l’avant, jamais effrayée d’explorer des styles musicaux variés tout en enracinant sa musique dans une sensibilité jazz. En effet elle affirme qu¹il est important de développer son propre style et que ses fortes racines jazz lui ont facilité l’exploration de son individualité.
En 2002, elle travaille avec le célèbre producteur Arif Mardin qui a contribué au succès d’Aretha Franklin ou de Norah Jones. Il en résulte « A Little Moonlight », un opus acoustique aux accents intimistes avec le trio qui l’accompagne en tournée (Peter Martin (p), Reuben Rogers (b), Greg Hutchinson (drms)

En raison de sa façon unique de chanter le Rhythm & Blues et le jazz, Dianne Reeves a conquis le public et les critiques du monde entier. Elle a également enregistré avec Daniel Barenboim et l'Orchestre Symphonique de Chicago et fut soliste dans une oeuvre de Simon Rattle avec le Philharmonique de Berlin. Elle a également enregistré et beaucoup travaillé avec Wynton Marsalis et le Lincoln Center Jazz Orchestra.
Fin 2004, elle sort l’album « Christmas time is here » qui a reçu des critiques exceptionnelles. Ben Ratliff du New York Times a écrit "Madame Reeves, est une chanteuse de jazz aux compétences étonnantes : elle a pris la tâche aux sérieux. C'est un des meilleur CDs de jazz de Noël que j'ai entendu ».
Plus récemment Dianne Reeves a chanté dans le film de George Clooney “Good Night and Good Luck” : grâce au succès de cet enregistrement, elle a reçu son quatrième Grammy consécutif en 2006.
Dianne Reeves apparaîtra bientôt dans un film qui retracera la bien trop brève vie de Billy Strayhorn.

---------------------------
 
New Spirit
CAROL FRAZIER, fondatrice de NEW SPIRIT, une pianiste et chanteuse d'exception, vient d'une famille de musiciens. A l'âge de cinq ans déjà, Carol est à même d'accompagner des chorales. Elle étudie la musique classique sous la houlette, notamment, d'Eleanor Sokoloff, Professeur au Curtis Institute of Music. Elle continue ensuite ses études au Conservatoire de Musique d'Oberlin dans l'Ohio. Elle fonde en 1980 son premier groupe qu'elle nomme SPIRIT. Cet ensemble donne maints concerts dans les églises de la Côte-Est des Etats-Unis et participe à nombre d'émissions télévisées.
Fondé en 1999 par CAROL FRAZIER, l'ensemble NEW SPIRIT réunit huit jeunes chanteuses et musiciennes talentueuses. Elles font partie de la New Convenant Church de Philadelphie, une église multiculturelle qui compte deux mille membres, plusieurs chorales ainsi que des troupes de danse et de théâtre. Carol en est la Directrice Musicale. Les artistes de NEW SPIRIT sont toutes issues du Sanctuary Choir, un choeur d'une centaine de personnes. NEW SPIRIT se produit notamment au "Kimmel Center for The Performing Arts" à Philadelphie (un prestigieux centre culturel ouvert à de nombreux arts du spectacle) à l'occasion du "Summer Solstice All-Night Music Festival" et reçoit une mention spéciale de la presse. Elles sont aussi acclamées au "Gospel Fest 2004 Philadelphie" par un public de 2000 personnes. VANESSA WILLIAMS, soliste des célèbres RICHARD SMALLWOOD SINGERS, participe également à cette soirée. Leur premier CD enregistré à Philadelphie et intitulé "Glory Glory Hallelujah" paraît à fin 2004. NEW SPIRIT chante dans un grand opéra pour la première fois en Europe en mai 2005 et effectue une tournée de plus de vingt concerts sur notre continent en novembre et décembre de la même année. A cette occasion, elles sont invitées à participer notamment à des galas de l'UNICEF en Allemagne et donnent plusieurs concerts dans le cadre d'un important Festival de musiques du monde et de musique sacrée à Milan. Elles se voient décerner le prix du meilleur disque paru en 2005 par le Mot Club de France. Les voix de NEW SPIRIT résonnent de manière nouvelle et leur style se rattache à celui des groupes de leur génération, tant sur le plan de l'harmonie que des échanges improvisés entre les solistes et le choeur. Leurs adaptations de spirituals et de gospel songs connus témoignent de leur grande ouverture et de leur goût pour des orientations musicales urbaines. Et ceci sans porter nullement atteinte au message des oeuvres interprétées... CAROL FRAZIER chante et accompagne l'ensemble au piano avec une plénitude et une profondeur rares. Son jeu intègre admirablement des éléments de jazz et de blues à la musique religieuse de son peuple : le Spiritual et le Gospel. Les vocalistes de NEW SPIRIT, quant à elles, allient brio, joie communicative et enthousiasme, entraînant le public dans un véritable enchantement gestuel et musical.

----------------------------
 
« International Boogie Night » est un événement dédié au Boogie Woogie, une musique chaleureuse et entraînante à la pulsation intense, qui rassemble quelques uns des meilleurs spécialistes internationaux du genre : Jean-Pierre BERTRAND, la référence du Boogie Woogie en France non seulement comme pianiste mais également en tant qu'organisateur d'événements, Julien BRUNETAUD et Rémi TOULON, les deux meilleurs pianistes français de la nouvelle génération, le pianiste-chanteur Suédois Ulf SANDSTROM, leader de ce style en Suède au sein de son groupe Jump 4 Joy, le pianiste-chanteur Allemand Christian WILLISOHN, grand spécialiste du blues de la Nouvelle Orléans, et le chanteur-tromboniste Irlandais Paddy SHERLOCK ainsi que le saxophoniste français Philippe DOURNEAU.
Chacun jouera quelques titres en solo ou accompagné par la rythmique de la soirée, composée de Guillaume NOUAULT à la batterie et Gilles CHEVAUCHERIE à la contrebasse, mais de nombreuses Jam sessions et surprises sont à attendre : chaude ambiance en perspective !

Jean-Pierre BERTRAND
Né en 1955 à St Germain en Laye, il s'est consacré dès l’âge de 14 ans à l'apprentissage de ce style en écoutant des pianistes tels que Albert Ammons, Pete Johnson,. Sammy Price, Memphis Slim ou Meade Lux Lewis
Organisateur et producteur des « Nuits Jazz et Boogie Piano », festival international qui réunit chaque année à Paris depuis 1989 (à Thôtel Lutetia, Caroussel du Louvre, Salle Wagram, salle des Etoiles, l'Européen) les meilleurs pianistes mondiaux de ce genre.
Il a enregistré 10 albums en piano solo ou orchestre et s'est produit dans de nombreux événements, dont le Cincinnati blues Festival (USA), le Classical Jazz Piano à Détroit (USA), les festivals de Jazz de Hanovre (Allemagne) et Den Haag (Hollande), à Taïwan pour Hermès-Paris, au Pôle Nord sur la banquise, et en duo de pianos avec Ray Bryant et Little Willie Littlefield.

Julien BRUNETAUD
Elu pianiste de l'année par les trophées France Blues 2005, il a déjà une carte de visite imposante malgré son jeune âge.
Premiers concerts à 16 ans avec l'harmoniciste Nico Wayne Toussaint, ce qui lui donne l'occasion de jouer entre autre au festival Jazz in Marciac II rencontre Big Joe Tumer (bassiste de BB King, Little Milton, Albert King) qui l'engage sur plusieurs tournées (Allemagne, Angleterre, Lituanie...). Il est ensuite appelé par la chanteuse anglaise Dana Gillespie pour une tournée de deux mois en Inde (de Goa à Darjeeling) en compagnie du London Blues Band.
Après ces 4 années de tournées et de rencontres, Julien Brunetaud forme le JB Boogie Quartet, une formule plus personnelle qui puise son répertoire autant dans le blues de Willie Dixon que le swing de Count Basie, et enregistre un CD live à Bordeaux puis un second en studio à la Nouvelle Orléans.

Rémi TOULON
Né en 1980, il débute le piano classique à l'âge de 6 ans.
Février 1995 : première apparition professionnelle dans le festival « Les Nuits Jazz et Boogie » à l'hôtel Lutetia à Paris.
Il enchaîne depuis les festivals : Megève Jazz Festival, la Nuit du Swing (La Baule), Les Nuits du Ragtime (Paris et Montpellier), Brussels Jazz Marathon, la Nuit du Blues (Charleroi), Brussels Piano Summit, International Boogie Woogie Festival Holland, etc..
Il crée son trio en décembre 1997, enregistre un disque en solo en 1999, en trio en novembre 2000 et accompagne depuis 2004 le chanteur Eric Toulis avec lequel il enregistre le disque « Soyons Classe » (sorti en mars 2006).
« Rémi Toulon, un jeune pianiste éblouissant » The Daily Telegraph

Ulf SANDSTRÔME (Suède)
Remarquable « entertainer », chanteur et pianiste, il a débuté le piano à 4 ans.
Leader de ce style de musique en Suède avec son groupe Jump 4 Joy, il tourne dans les festivals du monde entier (Angleterre, Norvège, Pologne, Russie, France, Allemagne, Espagne, Danemark, Finlande, République Tchèque...) mais surtout aux USA où il s'est produit entre autre au célèbre New Orléans Jazz and Heritage Festival. Il a également accompagné des artistes américains tels que Albert King, Frogman Henry, Anders Osborne, Tommy Ridgley, Eddie and Jimmy Burns, Sandra Hall, The Drifters, Tom McDermott, etc…

Christian WILLISOHN (Allemagne)
Musicalité, créativité et virtuosité sont les caractéristiques de ce pianiste et chanteur qui retourne aux racines du Blues.
Sa carrière musicale débute dans les années 80 dans les clubs de Munich.
Il tourne depuis lors à travers l'Europe et les USA en compagnie de grands du blues tels Zora Young, Aron Burton, Amos Garett, Louisiana Red et d'autres. Il est notamment à l’affiche des festivals de Montreux, Ascona, Vienne, Hambourg, Lyon, Paris, Chicago, New Orléans, Sydney et Auckland.
Il enregistre 7 CD depuis 1991, dont deux avec la chanteuse de la Nouvelle Orléans Lillian Boutté au légendaire studio Sea Saint d'Allen Toussaint, avec la section rythmique de Fats Domino.
Il créé son propre label en 1997: Art By Heart
Paddy SHERLOCK (Irlande)
Né en 1964 à Dublin, il vient s'installer à Paris en 1986 et étudie le trombone avec le tromboniste de Count Basie Al Grey.
Son parcours musical est très varié : il a enregistré et tourné par FFF (2 Victoires de la Musique = meilleur album et meilleur performance scénique), PI8 (avec un ancien de la Mano Negra), Liz McComb, Rachel des Bois (Victoire de la Musique du meilleur espoir), Bill Baxter, Human Spiril, les Escrocs, Brisa Roche.
II crée et dirige également plusieurs groupes dont son groupe actuel les Swingin' Lovers.
De nombreuses tournées l'envoient en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique et pratiquement dans toute l'Europe : Marquee Club de Londres, Montréal Jazz Festival, les Francofolies de La Rochelle et du Québec, Jazz à Vienne, Nice Jazz Festival, Cork Jazz Festival, Lionel Hampton Jazz Club Paris, Ambassade Américaine de Madrid, Amsterdam, Bruxelles, etc.
Il fut programmé durant 6 ans au Coolin au cœur du quartier latin à Paris, lieu dans lequel il a accueilli pour des Jams sessions endiablées David Gilmour (Pink Floyd), John Lord et lan Paice (Deep Purple), tout le Woody Allen New Orleans Band, des musiciens de James Brown et toute l'équipe de rugby anglaise !
Philippe DOURNEAU
Professeur de musique, ce saxophoniste énergique joue depuis plusieurs années dans les groupes de Paddy Sherlock dont les Swingin'Lovers. Invité par Les Haricots Rouges au festival Jazz in Marciac, il est en 2006 le saxophoniste attitré de Charmaine Neville (USA).

------------------------

Né à Nîmes le 7 avril 1966, Michel Pastre débute à la batterie puis opte pour le saxophone alto avant de se tourner définitivement vers le saxophone ténor.

Il commence sa carrière professionnelle à Montpellier et travaille pendant 3 ans à Toulouse (Banana Jazz et Tuxedo Big Band). Il vit depuis 1997 à Paris. De 1991 à 1998, Michel Pastre fait partie de l’orchestre Banana Jazz avec lequel il enregistre et tourne en France (en particulier à Marciac et Ramatuelle) ainsi qu'à l’étranger, notamment aux Etats-Unis (Aspen, Colorado) et en Espagne (Barcelone, San Sebastian, etc.) Parallèlement, Michel Pastre rejoint en 1995, la Super Swing Machine de Gérard Badini qui se produit notamment avec Phil Woods, Johnny Griffin, Benny Bailey, Diane Schuur, LaVelle, Guy Lafitte, Michel Legrand, Dee Dee Bridgewater, Michel Leeb. Toujours actif, le "Michel Pastre Big Band" se produit dans quelques festivals en France et continue ses soirées au " Jazz Club Lionel Hampton " de l'hôtel Méridien.
Plusieurs engagements, en tant que soliste invité, lui permettent de se produire dans d’autres pays européens (Roumanie, Suisse, Allemagne). Enfin, il a encore l’occasion de jouer au sein du Dany Doriz Orchestra où il côtoie notamment Duffy Jackson et le guitariste Marc Fosset (Festival de Megève, Méridien, Caveau de la Huchette). En tant que sideman, il continue aussi à partager la scène avec le trompettiste Joey Morant.

Michel PASTRE : saxophone ténor
Jean-Pierre REBILLARD : contrebasse
Pierre CHRISTOPHE : piano Stéphane ROGER : batterie
----------------------------

Ray Gelato est incontestablement une star internationale. Son énergie, sa voix, son swing… Ray Gelato and his Giant Orchestra ont fait sensation dans le monde entier. L’année dernière, Gelato et son orchestre ont joué dans de nombreux festivals en Italie, au Etats Unis et en Grande Bretagne. Ils ont même fait la première partie de Robbie Williams au Royal Albert Hall à Londres, et ont été choisis par Bryan Adams pour animer sa soirée d’anniversaire ! Et pour couronner le tout, Ray a été invité pour jouer lors d’une des plus prisées soirée de Londres: Le mariage de Paul McCartney!
On l’identifie souvent à Louis Prima, Dean Martin et Sam Butera avec une petite touché de Robert De Niro(!). Chaque passage de Ray Gelato and his Giant Orchestra est une garantie d’énergie, de Swing et de joie.

Ray Gelato : chant, saxophone
Frazer Snell : contrebasse
Andy Rogers : trombone
Gunther Kuermayr : piano
Alex Garnett : saxophone ténor et alto
Danny Marsden : trompette

---------------------------

THE REAL FOLK BLUES SESSION featuring KENNY WAYNES

En homage au Blues Américain voici The Real Folk Blues Sessions, avec LURRIE BELL (guitare, chant), ZAC HARMON (guitare, chant) et KENNY “BLUES BOSS” WAYNE (piano, chant).
Ces musiciens, respectueux des grands Blues men comme Muddy Waters, Elmore James ou encore Memphis Slim conservent l’esprit du blues tout en y apportant une touche personnelle. Avec des morceaux électriques et d’autres acoustiques, le groupe explore ses propres racines, tout en apportant un regard tourné vers le futur. Tous virtuoses, chaque musicien apporte son talent et sa touche personnelle. Le groupe sera très fier d’avoir également comme membre l’incontournable batteur blues de Chicago, WILLIE HAYES et le bassiste RUSSELL JACKSON.
Kenny Wayne

Kenny BLUES BOSS WAYNE : chant, piano
Lurrie BELL : chant, guitare
Zac HARMON : chant, guitare
Russel JACKSON : chant, basse
Willie HAYES : batterie
--------------------------------

RONALD BAKER QUINTET

Né en 1968 à Baltimore dans le Maryland, Ronald BAKER, jeune trompettiste et chanteur américain, installé depuis peu en France, signe avec "Eyes on the tradition" son premier album
Suivant la longue "saga" des jazzmen américains enracinés dans l'hexagone, il a choisi, lui, de poser son sac de voyage et sa trompette en Touraine.
Le réalisateur Alain Corneau le remarque et le fait travailler dans son nouveau film "Le Nouveau Monde" ; mais très vite intégré au milieu musical, Ronald BAKER multiplie les rencontres - lot habituel de tout jazzman - et constitue peu à peu son propre quintet.
Avec Alain Mayeras, pianiste et directeur musical du groupe, David Salesse à la contrebasse, Patrick Filleul à la batterie et Jean-Jacques Taïb au sax ténor et sax alto, Ronald BAKER paraphe là, deux disques qui, s'il laisse la part belle à la création et à l'originalité, s'inscrivent néanmoins dans la tradition d'un jazz où pulse, swing et spontanéité participent d'un précieux héritage.

Ronald BAKER : trompette, chant David SALESSE : contrebasse
Jean Jacques TAIB : saxophone Alain MAYERAS : piano
Patrick FILLEUL : batterie

--------------------------------
BELTUNER est une pure alchimie musicale; quatre musiciens, quatre instruments qui, par l'ensorcellement des rythmes et des mélodies en deviennent cent; on ne s'ennuie jamais avec BELTUNER, le répertoire et leur manière unique de jouer sont trop prenant, trop envoûtant pour ne pas y succomber; à tour de rôle, les rythmes frénétiques des musiques tsiganes, la "pompe" manouche, le tourbillon de la valse ou la nostalgie du tango vous entraînent dans un univers de fête, d'émotions, de joie, d'évasion; quand ils jouent, vous êtes plongés au cœur d'un film et en devenez les acteurs; les musiciens de BELTUNER sont à l'aise partout; leur sincérité, leur connivence, leur énergie et leur envie de partager avec le public un moment unique font de chaque concert, de chaque morceau une aventure nouvelle .

Johann RICHE : accordéon
Arnaud SOIDET : guitare
Pascal MULLER : guitare
Nicolas PAUTRAS : contrebasse

site BELTUNER

écouter des extraits de leur album

(un site avec des photos, des vidéos, des reportages

dossier sur le balajo

photos sur le balajo

photos sur les roms

reportage sur les roms en roumanie et leur esclavage)

^^^^
^^

Vous savez TOUT

une autre année, si vous ne l'avez déjà fait,  réservez vos places et votre week-end pour cet évènement!

signé "Z", (?) pas ZORRO?, non,

"zapatosardientes!"

Posté par KNTHMH à 07:33 - Agenda spectacles-bals-stages - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire