zapatosardientes

25 mars 2008

Le costume andalous et ses compléments indispensables

Origine du costume de flamenca

L'origine du costume de flamenca se trouve dans la modeste "bata de faena" ou robe de travail que la paysanne andalouse porte.
Le tissu utilisé était la percale et se terminait avec un ou plusieurs volants au bas de la robe (jusqu'à 4 volants), la robe est coupée de telle manière à lui conférer de l'ampleur.
Les compléments les plus utilisés sont de modestes bijoux ou rudimentaires  boucles d'oreilles en bois, ainsi que des bracelets peints de couleurs vives.
La fleur dans les cheveux et la peineta sont indispensables.
Cette manière de s'habiller s'inspire des ornements féminins traditionnels de la femme sévillane durant le XVIème siècle. Uniquement plus tard (XVIIIème siècle) on incorpore des accessoires d'influence française (la mantille en dentelle, le peigne...)

les costumes de flamenca

S'il fallait définir brièvement les costumes de flamenca (vulgairement appelés costumes de "faralaes") nous dirions qu'il s'agit de l'unique costume régional espagnol qui varie et évolue en fonction de la mode.
Une des finitions du costume, appelé "corps de guitare", met en évidence l'indubitable beauté féminine: décolleté en V, rond ou carré, selon les époques, les cheveux remontés en chignon pour mettre en valeur la sveltesse du cou, costume moulant qui s'élargit au niveau des hanches et des volants, ce qui confère un air encore plus féminin et joyeux. Il est indispensable de porter des accessoires comme le châle, la fleur dans le cheveux, des bracelets, des peignes.

Les compléments fondamentaux pour le costume de flamenca:
- costume à volants
- fleur
- peigne
- boucles d'oreille
- collier
- petit châle et épingle à nourrice
- bracelets
- chaussures

La bata rociera peut se confondre avec le costume flamenco, mais elle est différente.
C’est le costume de ‘faena’, de voyage que l’on utilise pour le pèlerinage du Rocio. La Bata est très confortable, pour marcher, monter à cheval, elle est plus simple que le costume flamenco. Il a moins de volants, ils sont plus petits. Certaines bata sont composées de 2 pièces : jupe et blouse.

En ce qui concerne le costume des femmes, si elles chevauchent seules, en amazone, avec une jupe à la place du pantalon, le costume est composé d'une jupe en forme de cloche et d'une chemise blanche, bien lisse, avec des broderies... et la petite veste courte, décorée. Les cheveux sont couverts par un foulard, un chapeau cordobés ou décorés d'une fleur, dépendant du type de costume. En ce qui concerne les chaussures, il s'agit tout comme pour les hommes de bottes.

Le costume campero que nous pourrions appelé 'faena' (traduction litt. 'travail', 'corvée', 'occupation'), propre au travail dans les champs. Le chapeau a un bord large, la blouse doit toujours être blanche, la petite veste boutonnée par le bouton supérieur, le pantalon de revers blanc, le foulard noué à la ceinture. Les zahones de veau, croisés à la ceinture et accrochés à la hauteurs des cuisses, et les bottes campero.
Costume traditionnel pour les champs et parfait pour les Ferias et Romerias.

source

Posté par KNTHMH à 01:26 - Danse, musique, culture: Viva Espana! - Permalien [#]