zapatosardientes

08 mai 2006

Le bal folk gascon, et bascogascon

Les bals bascogascons

En général, en gascogne, nos bals commencent par une polka  "la polka d'entrée de bal",  pour que les danseurs puissent se "mettre en jambe" . Ils se terminent par un gigantesque rondeau où il y a compétition entre les danseurs et les musiciens, les gagnants étant ceux qui n'ont pas déclaré forfait.
Là, les musiciens rejoignent les danseurs sur la piste pour "conduire" convivialement la fin du bal avec une polka piquée la GATEMINE dansée en "chenille".


C'est la fin du bal! Et oui, je commence par la fin, comme dans tous les blogs!!!


Le Branlou

En général cette danse est génératrice d'une joyeuse pagaille!
Mais point ce soir là, les danseurs sont trop bons!


La Républicaine, une scottish gasconne


Le branle béarnais, une danse au style très particulier;
deux spécialistes: J & P


Une danse agenaise épuisante! Le Branle d'Agenais.

°°°000°°°

Typiquement basque!


Zaspi Jauziak! (les 7 sauts) (des 7 provinces qui n'en feront un jour qu'une!)

Il y a encore quelques années, tout bon mutxiko* qui se respectait commençait par les "sept sauts"! ***(description des pas de la danse version béarnaise au bas de la note)

*mutxiko: danses en cercle, tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre , autrefois dansées aux veillées par les garçons (mutil= jeune homme), et à présent dansées par femmes comme hommes, adultes comme enfants, sur les places de villages, au cours des fêtes, à la sortie des messes vers 11 heures ou midi, ou alors en fin d'après-midi,vers 18 ou 19 heure, juste avant l'apéro.
-
Les pas sont connus de tous, une personne les annonce au micro. En béarn, ces danses sont appelées "sauts" comme au Béarn (en bearnais, celui qui annonce les pas les "mande", toutes mes fiches de pas et de sauts sont en béarnais! aïe!!! il faudra donc les "traduire" en termes basques).
-
Il y a certaines différences entre les airs béarnais et les airs basques ainsi que dans la façon de réaliser certains pas ou de se positionner par rapport au centre du cercle de la danse.
Il y a aussi des différences de pas en Euskadi entre ceux de la côte et ceux de l'intérieur pour le pays basque, et même parfois de village à village, ou de groupe de danse à autre groupe de danse.
Mais ces différences sont une richesse, elles n'entravent pas le bon déroulement des danses. Chacun peut y prendre place avec son style propre.

Une des particularités des "sauts":  ce sont des danses collectives au cours desquelles on ne se "touche" pas entre danseurs!
Les processus d’élaboration et de pratique des sauts sont la preuve d’un exercice autant mental que physique, ilssont des compositions musicales et chorégraphiques longues, complexes, sans structure régulière pour la plupart (ce n'est pas le cas des 7 sauts!.
Le saut basque est non seulement une activité récréative, mais une valorisation de l’individu et du groupe capables de l’exécuter correctement. Le saut est avant tout récitation, exercice de mémoire. Actuellement on retourne au fait de chanter les pas en les dansant sur la mélodie du saut (en Béarn aussi bien qu'en Euskadi)

-
Des groupes novateurs inventent de nouvelles chorégraphies en utilisant les pas des sauts et en donnant aux mouvements d'ensembles un aspect plus spectaculaire,  des effets variés ressemblant à ceux des mixers anglosaxons ou nordiques (Beaucoup de groupes s'entrainent avec succès à la création chorégraphique depuis plusieurs années).


L'une des danses les plus populaires dans tout le pays basque Lantzeko Ihauteriak ou Carnaval de Lenz

Le village de Lantz en Nafarroa (Navarre) est devenu célèbre pour la célébration d'ihauteriak (carnaval). Le zortziko populaire dansé sur la plaza est très prisé et pratiqué dans tout le pays  Basque et même dans les communautés basques de l'ouest américain.

La figure centrale de l'ihauteriak est Miel Otxin , un géant de paille. Après avoir défilé autour du village entier entouré par des danseurs déguisés, il est brûlé à la fin des festivités.


Le toujours apprécié, très célèbre et de plus en plus dansé FANDANGO
objet de concours passionnés au cours des fêtes patronales.

Et l'Arin-Arin qui suit le fandango, ce qui signifie léger-léger car on ne doit danser que sur les pointes de pied.
En gascogne on le danse deux fois de suite et dès l'intro passée, au pays basque, on attend le passage de la première partie, la danse commence sur la promenade, et on recommence tant que l'orchestre joue! (en pays basque actuellement)




***Les 7 sauts:

Sept Sauts version Béarn

En ronde, s.i.a.m.,  ou scam (sens inverse ou contraire aiguille montre) pas par couples, bras ballants
déplacement sur le cercle, le corps tourné dans le sens où l'on se déplace; sauts face au centre du cercle)

ENCHAINEMENT (les pas sont détaillés plus bas)

4 simples (un à D, un à G, un à D, un à G)
copar vers D
1 simple
copar vers G
1 simple
1 saut face au cercle (d'abord 1 saut, puis 2 sauts à la fin de l'enchaînement suivant, puis 3 sauts et ce, jusqu'à 7 sauts)

DESCRIPTION DES DIFFERENTS PAS

SIMPLE A DROITE/ erdizka en basque
déplacement sur le cercle
avancer  (s.i.a.m.) en posant pied D à D, puis G, coupé du pied G sur cheville D en faisant 1/2 tour, (s.a.m.) très rapidement pose G, pose D (comme pour changement de pied), et on repart pour un autre pas simple (à gauche).

SIMPLE A GAUCHE: erdizka
déplacement sur le cercle
(s.a.m) pose pied G à G, puis D, coupé du pied D sur cheville G en faisant 1/2 tour, (s.i.a.m) très rapidement pose D, pose G (comme pour changement de pied), et on repart pour un autre pas simple (à droite).

COPAR A DROITE/ jauzi en basque
déplacement radial, par rapport au cercle
pose pied D sur côté D
coupé pied G sur cheville D
2 pas latéraux vers G
coupé pied D sur cheville G
pose D, pose G très rapidement
enchaîner avec un pas simple à D

COPAR A GAUCHE/virar  en basque (en tournant sur son épaule gauche scam)
commencer par poser pied G de côté G, et le reste est l'inverse du copar à droite

Bien terminer la série copars/simples en joignant les pieds, et se tourner face au centre du cercle pour les sauts.

Donc version basque :

(pour la version basque le second et le 4 ème copar  qui se disent "jauzi"seron remplacés par un virar c'est ce que l'on voit sur le film) les 7 sauts est une danse que tout le monde connaît, on n'a pas besoin de mander ou annoncer les pas! (idem pour hégi ou dus, mariana, et quelques autres

erdizka a lauetan= 4 fois répéter erdizka
jauzi
erdizka
virar
puis sauter (on rajoute 1 saut à chaque fois jusqu'au 7 ème)


A suivre...

ces explications n'engagent que ZAPATOSARDIENTES qui en est l'auteur

Posté par KNTHMH à 00:08 - Bals gascobasque ou bascogascon - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    c'est super !!!

    fan de danses basques et autres danses occitannes ou folklorique je trouve ces infos et ces images super !!!!

    Posté par GENE, 31 janvier 2008 à 20:43
  • partitions

    Bonjour,
    J'ai trouvé votre site très interressant.
    Possédant moi même un accordéon diatonique sol/do, j'aimerais savoir si je peux avoir les partions pour les bourrées planières car je les trouvent très bien.
    Je vous remercie à l'avance
    Continuez de nous ravir.

    Posté par BREVET, 08 mars 2008 à 20:50
  • Ok, ça roule, je cherche,

    si je trouve, je vous aiguille dessus

    merxci pour votre intérêt à cette culture musicale!

    Posté par KNTHMH, 10 mars 2008 à 12:36
  • Fait et envoyé

    le 11 mars
    à ce jour (18 mars), je n'ai reçu aucune nouvelle oun "retour" de votre part, avez-vous reçu l'envoi
    êtes-vous satisfait????

    Posté par KNTHMH, 18 mars 2008 à 17:20
  • Site très sympathique, qui a le mérite de montrer du mouvement, et fait le choix de la simplicité et de la convivialité.
    Soyez quand même vigilants sur la précision des pas dans les danses filmées : le carnaval de Lanz est dansé de façon très approximative, ainsi que le ler pas du fandango (j'ai découvert avec curiosité une forme du 2ème pas qui m'était inconnue ).Si des danseurs d'autres régions consultent ce site, ils risquent d'être induits en erreur.Par ailleurs, j'aime bien votre polka piquée en cortège, de fin de bal.

    Posté par Maryvonne, 17 avril 2008 à 16:29
  • Bonjour Maryvonne,

    Nous sommes heureux que vous vous passionniez pour la danse régionale et en particulier pour la danse basque.

    Nous sommes l'équipe qui rédigeons ce blog consacré aux danses populaires et à leurs différentes expresssions.
    Oui cet endroit est convivial, il a été voulu ainsi au départ, ce qui nous permet de pouvoir discuter avec vous et réciproquement.

    L'observatrice que vous êtes n'aura pas manqué de noter que les vidéos présentées dans cette section sont destinées, non à apprendre quoi que ce soit à qui que ce soit, mais à retransmettre l'atmosphère pleine de vie, de joie et de diversité des bals folks gascobasques, ainsi que de l'enthousiasme de leurs participants, tant musiciens que danseurs amateurs. Rien à voir avec un "cours" sauvage de danses ou la présentation de danses codifiées au sein de groupes et associations folkloriques régionales.
    Ceci se trouve clairement expliqué dans les notes de cette section, en amont de celle que nous commentons actuellement et qui permettent de mieux saisir notre démarche générale. (voir en particulier le haut de la note du 7 mai 2006 de cette catégorie)
    d'où l'ajout au bas des notes de cette mention particulière:
    "ces explications n'engagent que ZAPATOSARDIENTES qui en est l'auteur"

    Vous parlez de "régions", vous ne dites pas de quelle région vous nous écrivez, cependant nous supposons que vous n'êtes originaire ni de Lantz, ni du Labourd, si je fais erreur, détrompez-moi.
    Pour connaître les origines et formations des rédacteurs du blog, vous avez sans doute consulté les notes de ce blog qui contiennent ces renseignements. (voir la dernière partie de la note du 7 mai de cette catégorie
    où nous évoquons nos parcours de musiciens, danseurs et pédagogues)

    Vous citez le lantzeko ihauteriak et le fandango. La personne se trouvant le plus souvent filmée sur les deux minuscules extraits présentés dont le but est de donner l'atmosphère de ce bal filmé en Lot-et-Garonne en 2006, et non le déroulé didactique des danses, a appris à danser les danses basques, ces deux danses comprises, fin des années années 60 avec ses camarades biarrottes, et a eu l'occasion de se perfectionner régulièrement depuis la fin des années 70 jusqu'à nos jours au cours de stages, ateliers, et surtout de la pratique assidue et ininterrompue de la danse en pays labourdin au cours de dantzaspi, mutxiko et autres dantzaldia. Si elle n'est en aucun cas un "modèle" ou un conservatoire vivant des bonnes pratiques de la danse basque, elle vous autorise cependant exceptionnellement à "collecter" les pas qu'elle pratique pour étendre le champ de vos connaissances personnelles à ce sujet.
    Pour le fandango, vous n'êtes pas sans avoir noté que l'extrait présenté commence sur la quatrième partie de la danse, donc le premier pas que l'on apperçoit se trouve être le quatrième de la danse, et il est tout à fait correctement éxécuté.
    Le premier pas de ce fandango (en seconde position sur cette vidéo) se trouve être un des pas dansés dans le lieu où pratique habituellement cette personne, du moins me semble-t-il bien humblement, mais peut-être ici considérablement allongé pour l'occasion (avoir de l'espace!), car d'habitude, nous nous trouvons souvent serrés comme des txardinas et devons l'exécuter sur quelques 50 cm voire moins. Le second pas, est également un des pas pas pratiqué localement, mais il y a bien entendu d'autres manières et "styles" pour l'exécuter, tout comme l'ensemble du fandango tout entier. Merci d'avoir soulevé la question à ce sujet.

    Permettez-moi de vous indiquer ce:
    STAGE DE DANSES BASQUES AU PAYS BASQUE
    du 7 au 11 Juillet 2008 à Arbonne
    animé par Agnès Perez

    et
    du lundi 21 juillet au vendredi 25 juillet
    de 18h30 à 20h30
    Stage de Mutxiko pour préparer les fêtes de Bayonne

    CAR:
    du mercredi 30 Juillet au dimanche 3 Août
    Fêtes de Bayonne !

    Nous attendons maintenant avec impatience, si vous en avez, vos vidéos personnelles du lantzeko ihauteriak et du fandango pour avoir le plaisir d'évaluer la précision des pas que vous auriez filmés, vidéos que nous accepterons avec enthousiasme pour notre section fiche de danses et de pas, ainsi que votre contribution éclairée à la notation précises de danses basques que nous diffuserions sous votre signature et avec votre accord, après que notre équipe les ait soigneusement examinées si nous pensons qu'elles puissent être validées.

    Au plaisir de vous relire très bientôt
    l'équipe de Zapatosardientes

    Posté par zapatosardientes, 18 avril 2008 à 12:31
  • Merci!

    Super site, merci de nous montrer en image et en explications les bals bascogascons!

    Posté par Alice, 09 juin 2011 à 00:01

Poster un commentaire